Evènements

Le Cercle Carl Lutz a été fondé à Genève, ville internationale dépositaire des conventions scellant le droit humanitaire. Ses membres visent à sensibiliser la société civile, y compris la jeunesse, à l’action humanitaire du Juste Carl Lutz.

Le Cercle a donné des conférences dans plusieurs pays d’Europe et aux Etats-Unis. Il a mené des projets avec des partenaires reconnus tels que le Mémorial de la Shoah (Paris), le Département fédéral des affaires étrangères (Berne), Yad Vashem (Jérusalem), The Holocaust and United Nations Outreach Programme (New York), le Musée d’Etat d’Auschwitz-Birkenau (Cracovie) ou encore l’Université George Washington (Washington, D.C.). Il est également intervenu dans des écoles, notamment au Gymnase du Bugnon (Suisse) et à la Washington International School (Etats-Unis). 

Printemps 2020 : le Cercle Carl Lutz prépare une série de conférences en Israël, avec des partenaires institutionnels. Il s’exprimera également dans les écoles.

Septembre 2019 : le Cercle Carl Lutz prépare une grande conférence à Lausanne, avec des partenaires institutionnels et un discours d’introduction de la Présidente du Conseil d’Etat vaudois.  

Juillet 2019 : le Président du Cercle Carl Lutz a été reçu au Sénat, à Paris, pour présenter les activités de l’organisation et trouver des synergies communes. 

Juillet 2019 : le Vice-Président et la Secrétaire générale du Cercle Carl Lutz se sont rendus à Paris pour un entretien avec Serge & Beate Klarsfeld, du Comité consultatif du Cercle, célèbres historiens qui ont traduit de nombreux criminels nazis en justice.

Serge Klarsfeld, décoré par la Présidence française, Ambassadeur de l’UNESCO, est l’une des voix européennes les plus importantes sur la Shoah. Sa femme Beate, décorée de l’Ordre allemand du Mérite, a été proposée comme candidate à la Présidence de l’Allemagne en 2012. 

 

Juin 2019 : le Cercle Carl Lutz était l’invité d’une soirée à Genève où il a pu présenter ses activités. Les organisateurs avaient dédié une « table Carl Lutz » pour représenter la Suisse.

L’évènement avait comme orateur principal l’a. Premier Ministre du Canada, Stephen Harper. 

Octobre 2018 : le Cercle a donné une conférence aux Etats-Unis, à l’Université George Washington, où Carl Lutz a été diplômé et dont il est récipiendaire de la Médaille présidentielle à titre posthume.

Cet évènement, devant un auditoire plein, a vu la participation de délégués suisses, hongrois, israéliens et salvadoriens, ainsi que de nombreuses personnalités américaines, dont des cadres du Département d’Etat.

La conférence a été précédée par une allocution de la Présidente de la Tom Lantos Foundation, Représentant de la Californie qui a donné son nom à une commission parlementaire du Congrès. 

La délégation a également été reçue au Sénat des Etats-Unis.

Lors de ce déplacement, soutenu par l’Ambassade de Suisse aux Etats-Unis, la Tom Lantos Foundation et la USA-Hungary Coalition, le Cercle  a mené des entretiens de recherche au Musée de l’Holocauste de Washington, D.C, et s’est exprimée devant 400 élèves de la prestigieuse Washington International School.

 

Octobre 2018 : Carl Lutz a été enfin reconnu par la Suisse. Suite à une lettre adressée par le Président du Cercle au Président du Conseil national, Dominique de Buman, un hommage a été rendu à Carl Lutz en séance plénière du Parlement helvétique.

Les 200 députés présents se sont levés pour applaudir à l’issue du discours.

« Permettez-nous de rendre hommage à toutes celles et tous ceux qui savent – envers et contre tout – rester à la hauteur de la dignité d’être humain. » (Dominique de Buman, Président du Conseil national)

 

Octobre 2018 : le Cercle a donné une conférence au Gymnase du Bugnon, à Lausanne, devant une audience de plus de 200 élèves.

Février 2018 : La Suisse fédérale a rendu hommage à Carl Lutz en lui dédiant la salle d’état-major du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Cette décision faite suite à une initiative lancée par le Cercle, soutenue par plus de 50 parlementaires du Conseil national et Conseil des Etats, la Fondation Klarfeld, le Centre Simon Wiesenthal, la Commission fédérale contre le racisme, les fédérations juives et protestantes de Suisse ainsi que le Mémorial de la Shoah, à Paris. 

La Salle Carl Lutz se trouve à l’intérieur du Palais fédéral. Apposé au mur, un texte souligne qu’il importe que les valeurs d’humanité et de courage ayant animé Carl Lutz et ses collègues de la Légation de Budapest soient une source d’inspiration pour la Suisse.

L’inauguration de la « Salle Carl Lutz » a eu le privilège de la présence du Conseiller fédéral (Ministre) en charge des affaires étrangères, Ignazio Cassis.

Février 2018 : le Cercle Carl Lutz a pris part à une conférence devant près de 300 étudiants à l’Université Andrassy de Budapest. 

Précédemment, la délégation a été reçue par l’Ambassadeur de Suisse en Hongrie, le chargé d’affaires des Etats-Unis à Budapest, puis par le Secrétaire d’Etat aux affaires européennes de la Hongrie. 

Novembre 2017 : le Cercle Carl Lutz a été invité à s’exprimer à Copernic, à Paris, devant une audience nombreuse, dont le fils de Simone Veil, le CRIF, le Centre Simon Wiesenthal, l’Ambassadeur de Hongrie, de Suisse et des représentants du Salvador, d’Israël et des Etats-Unis. Le Secrétaire d’Etat aux affaires européennes de la Hongrie avait fait le déplacement et s’est exprimé en préambule. 

Cet évènement, soutenu par l’Ambassade de Suisse en France, a eu également le privilège de la présence d’un Sénateur des Français de l’étranger.

Le Cercle Carl Lutz a reçu à cette occasion le soutien du Président Emmanuel Macron, qui s’est « pleinement associé à cet hommage » dans une lettre adressée au Président du Cercle.

Fermer le menu
Facebook